N26 revient en France !

N26, la startup berlinoise autrefois connue sous le nom de Number 26, reviendra sur le marché français en novembre 2016.

Après un premier lancement en France fin 2015, Number 26 avait séduit plus de 10 000 français mais avait brutalement gelé les ouvertures de comptes dans l’hexagone en avril 2015. L’obtention de sa licence bancaire européenne auprès du régulateur allemand, en juillet 2016, lui permet de se relancer avec une nouvelle marque et plus de libertés pour le traitement de ses opérations et le développement de services bancaires. En effet jusqu’en juillet 2016, N26 traitait ses opérations grâce à son partenaire Wirecard.

La fintech allemande connait aujourd’hui un véritable succès : elle compte désormais 200 000 clients répartis sur 8 pays. Elle a levé près de 40 millions de dollars pour se positionner sur de nouveaux marchés et étendre son offre de services au crédit, à l’épargne et à l’assurance.

Son business model repose sur le partage des frais de change de devises avec son partenaire TransferWise, des intérêts perçus sur les découverts et sur les frais liés à des transactions sur carte bancaire. Grâce à une technologie innovante et plus légère et également une offre sur mobile, ses coûts sont structurellement inférieurs à ceux de ses concurrents.

Cette banque 100% mobile vient donc concurrencer les banques en ligne et les banques traditionnelles car elle propose un modèle 100% sans frais incluant l’ouverture d’un compte sans conditions minimales de revenus, l’accès à une carte Mastercard et à un réseau de distributeurs permettant des retraits gratuits à travers le monde.

n26-virement

Si N26 fait parler d’elle aujourd’hui c’est parce qu’elle développe des fonctionnalités innovantes notamment la possibilité de créer et d’activer un compte courant en 8 min. Pendant un entretien vidéo, un membre de N26 vérifie l’identité du client et l’invite à présenter un justificatif d’identité devant une webcam, qui sera photographié et conservé par N26.

N26 utilise par ailleurs, le système MoneyBeam qui permet de transférer de l’argent à des amis ou des contacts instantanément. Les clients sont désormais libérés de l’obligation de renseigner l’IBAN ou le BIC des destinataires de fonds et effectuent des virements par SMS. Pour les utilisateurs de N26, le SMS constitue un ordre de virement. Pour envoyer de l’argent à une personne n’utilisant pas N26, il sera invité à renseigner son IBAN ou BIC via un site mobile sécurisé afin de recevoir les fonds. Le montant est transféré dès que le client confirme le virement. Cette fonctionnalité a connu un véritable succès car depuis sa création, le montant des transactions a dépassé 13M€ au travers de plus de 213K demandes de virement.

Les utilisateurs de l’iOS 10 peuvent désormais activer Siri avec l’application N26 afin d’envoyer de l’argent à d’autres utilisateurs de N26, identifiés parmi la liste de contacts. Il suffit de demander « Envoie 20€ à Hélène Dupont via N26 pour le diner d’hier ».

De plus, elle a réussi le pari de l’enregistrement des transactions en temps réel. Pour chaque transaction, le client reçoit une notification et la dépense apparait directement sur le compte.  L’expérience client est largement enrichie grâce à des statistiques améliorées sur les dépenses, aux aides pour la gestion du compte telles que l’envoi d’une notification lorsque le solde est trop faible et la digitalisation de nombreux actes de gestion. Par exemple, le client peut directement et instantanément augmenter son plafond, activer ou désactiver les paiements à l’étranger, les paiements en ligne, les paiements sans contact, depuis l’application.

N26 présente encore quelques limites (application multilingue, traduction des RIB aujourd’hui en allemand, possibilité de déposer des chèques ou du liquide dans un réseau partenaire, etc.), néanmoins les équipes de la startup se sont mobilisées pour développer des solutions dans les mois à venir.